Google+

Une trilogie de « vieux » magnums pour Mumm

par / 11 mars 2015 Non classé No Comments

On en parleArticle(s) connexe(s)

Didier Mariotti, le chef de cave de la maison Mumm présente une série limitée de magnums des millésimes 1985, 1990 et 1996 que la maison rémoise met en vente. Il a ainsi sélectionné, au sein de l’oeuvre intemporelle constituée par ses prédécesseurs, des millésimes d’exception qui incarnent à la fois la permanence du style de la Maison et sa capacité à se renouveler.
Les commentaires de dégustation sont les suivants : « Surprenant de vivacité, le millésime 1985 éveille les sens par ses notes d’agrumes frais et confits. Leur succèdent les arômes de torréfaction complétés d’épices. En bouche on savoure l’équilibre d’un vin complexe et minéral, à la finale particulièrement longue. Le millésime 1990 est puissant au nez, il révèle son évolution aromatique par des notes de fruits mûrs et compotés, de nougat, de raisin sec et de torréfaction. Le caractère fumé au nez du millésime 1996 complète une première impression d’agrumes confits et de fruits au sirop. En bouche c’est une explosion, la puissance du millésime crée une sensation de vinosité et d’ampleur. Et la finale dure, tout en suavité et en fraîcheur »
150 magnums de chacune des trois années sont ainsi proposés.

Prix de vente indicatif : 300 € pour le millésime 1996, 400 € pour le millésime 1990 et 500 € pour le millésime 1985

Jean-Baptiste Duteurtre

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)