Google+

Le trophée Gosset Célébris aux chefs de l’association  » L’Assiette Gourm’Hand « 

par / 18 septembre 2018 Non classé No Comments

Depuis 1995, le Trophée Gosset Célébris récompense des initiatives originales et inédites créées par les plus grands chefs et sommeliers de la gastronomie française, qui ont choisi de mettre leur notoriété, leur savoir-faire et leur passion au service d’une grande cause.

Pour cette 24ème édition, le « Trophée de l’Initiative Gastronomique » a été ce lundi 17 septembre à Benoît Flahault et Guillaume Gomez pour « L’Assiette Gourm’Hand ».

Pour Benoît Flahault, l’initiative « L’Assiette Gourm’hand » est apparue comme une évidence. Ce chef, passionné et engagé, a créé le concours « l’Assiette Gourm’hand » en 2003, dans le seul but de valoriser le travail des personnes en situation de handicap, et ainsi favoriser leur intégration dans les cuisines. Benoît Flahault entretient depuis de nombreuses années une relation privilégiée avec les travailleurs handicapés. Il a d’ailleurs employé durant quinze ans des personnes en situation de handicap au sein de son premier restaurant, « Quanta », situé à Villeneuved’Ascq.

 Grâce à l’Assiette Gourm’hand, Benoît Flahault espère changer le regard du plus grand nombre envers les handicapés mentaux. Le jugement se fait sur la qualité des réalisations et non sur la compassion envers le handicap. Les participants se sentent ainsi valorisés et reprennent confiance en eux.

GUILLAUME GOMEZ, UN AMBASSADEUR DE RENOM ENGAGÉ EN FAVEUR DE L’ASSIETTE GOURM’HAND

Chef emblématique des cuisines du Palais de l’Élysée, Guillaume Gomez se présente comme un ambassadeur de choix pour le concours de l’Assiette Gourm’hand. Investi pleinement dans la promotion de la gastronomie française et la défense de valeurs clés telles que le travail, le partage et la transmission, c’est tout naturellement qu’il a décidé de s’engager auprès de l’Assiette Gourm’hand pour valoriser le travail des cuisiniers handicapés. Au travers de cet engagement, Guillaume Gomez participe à l’amélioration de l’image du handicap tout en prouvant que la différence est une force.

Jean-Baptiste Duteurtre

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)