Google+

Lenoble : le retour d’un cinquantenaire

par / 29 juin 2015 Non classé No Comments

On en parleArticle(s) connexe(s)

Spécialiste des champagnes de caractère, la petite Maison de Damery commercialise un Grand Cru Blanc de blancs 1964.

C’est une belle opportunité qu’Anne Malassagne et son frère Antoine, la 4ème génération du champagne A.R.Lenoble, proposent en cette fin d’année à leurs clients amateurs de vieux champagnes. Ils mettent en vente, en effet, des magnums millésimés 1964 de l’une de leurs cuvées les plus emblématiques, le Grand Cru Blanc de blancs, la star de la collection « Rare ». Le 1964, dont on célèbre cette année le 50ème anniversaire, est aujourd’hui encore qualifié d’ « exceptionnel » et mieux coté parfois que le prestigieux 1961. Ces précieux flacons (400) vinifiés par le grand-père d’Anne Malassagne, ont été retrouvés il y a 15 ans dans les caves de la Maison à Damery où ils se bonifiaient paisiblement. Très recherché par les amateurs, ce champagne à demi centenaire est doté d’une puissance aromatique extraordinaire. Il embaume le miel, les fruits secs et… le calvados et il se satisfait d’une dosage à minima (2,5g/l).
Étonnante coïncidence voulue par l’Histoire : cet inoubliable millésime a été conçu l’année du transfert au Panthéon des cendres de Jean Moulin, un évènement cinquantenaire salué à l’époque par un retentissant discours d’André Malraux. La petite Maison familiale (350 000 bouteilles) restée totalement indépendante depuis 1920, a la réputation d’élaborer des vins de caractère à partir de terroirs qui eux aussi n’en sont pas dépourvus. Ainsi, ce Grand Cru de Blanc de blancs a ses origines à Chouilly, le plus étendu (500 ha) des six villages où le chardonnay est coté à 100%. A quelques encablures d’Epernay, cette commune phare de la Côte des Blancs est le fief de Lenoble où la marque possède 15 des 18 ha de son vignoble et effectue l’essentiel de ses approvisionnements.

Les blancs de Chouilly omniprésents

Vifs, frais et élégants, les chardonnays de Chouilly, dont certains sont issus de parcelles des lieux-dits les plus réputés (« Les Montaigus », « La Cité », « Les Aventures »), constituent un formidable atout pour la réussite des objectifs que se sont fixés les jeunes Malassagne aux commandes depuis vingt ans. Le chardonnay, on s’en doute, est la pierre angulaire de la gamme qui compte pas moins de cinq Blancs de blancs (un quasi record), en provenance du pays des Chouillats (ainsi nomme-t-on les habitants de Chouilly). Tous sont donc des Grands Crus et deux d’entre eux font figure de raretés : la Cuvée « Les Aventures » issue d’une unique parcelle d’un demi-hectare, bouchée à l’ancienne (à la ficelle), non millésimée, élaborée les meilleures années et vendue à seulement 2 000 exemplaires ; seconde cuvée confidentielle : la « Gentilhomme », conçue elle aussi avec le nec plus ultra des chardonnays de Chouilly et dont on attend la sortie du millésime 2009.
Les qualités intrinsèques de ces raisins (élégance, puissance et opulence) se retrouvent aussi dans les quatre cuvées d’assemblage : le Brut Intense, le Brut Nature et le Riche demi-sec qui « consomment » chacun 40% de blancs de Chouilly, mais aussi l’étonnant Rosé millésimé dont l’assemblage-type est d’une simplicité biblique : 88% de chardonnay « roséïfié » par 12% de pinots noirs de Bisseuil, un village où la marque possède un vignoble de 3 ha. Apprécié pour ses champagnes de niche et de plaisir la maison Lenoble connaît depuis deux décennies un regain de notoriété dû à ces deux révolutionnaires patentés que sont Anne et Antoine Malassagne qui ont su faire bouger la Maison tout en conservant quelques bonnes vieilles traditions qui avaient déjà fait leurs preuves.
L’indépendance totale d’une marque, qui donne en retour une entière liberté d’action, facilite bien des choses.

                                                                                             Roger Pourteau

*Le magnum de Grand Cru Blanc de blancs 1964 est commercialisé au prix de 620 euros.

Jean-Baptiste Duteurtre

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)