Google+

Isabelle Tellier, la Tsarine de Chanoine

par / 27 février 2014 Non classé No Comments

Chef de cave de la maison rémoise Chanoine, Isabelle Tellier apporte aux six cuvées de la marque Tsarine une élégante touche féminine. La créatrice de champagnes est aussi discrète que passionnée.

« Je suis vraiment heureuse lorsqu’un consommateur vient me voir et me dit qu’il a pris du plaisir en dégustant l’un de nos vins. Mon souhait est d’offrir un peu de bonheur aux autres. » Chef de cave de la marque Tsarine, de la maison rémoise Chanoine, Isabelle Tellier est une femme de champagne plutôt réservée. Même si elle ne goûte guère aux mondanités, elle se plie volontiers aux opérations de relations publiques . « Je préfère de beaucoup partir sur le terrain, participer à des dégustations ou être en production. » Et d’ajouter, l’œil pétillant : « J’aime venir travailler. Le champagne est un produit magnifique ! »
Plus jeune, Isabelle Tellier ne s’imaginait pas chef de cave. Son parcours professionnel est le fruit d’une rencontre imprévue. Alors qu’elle travaille dans la restauration à la « Petite Chaumière » dans le cadre d’un job d’été à Reims, elle fait la connaissance de Jacky Peters, l’emblématique chef de cave de Veuve Clicquot. Celui-ci l’incite à se tourner vers l’oenologie. « J’avais le goût des bonnes choses, un côté épicurien. Jacky Peters l’a remarqué et m’a vraiment poussée dans cette voie en m’aidant à obtenir un stage. »
Durant sa formation, Isabelle Tellier effectue son premier stage dans les caves de la célèbre maison rémoise. Diplôme en poche, elle entre chez Boizel où elle reste neuf ans jusqu’à son arrivée chez Chanoine en 2001 où elle prend les commandes de la production de la marque Tsarine, lancée en 1997.
« C’est un travail de création passionnant. J’élabore des vins que je qualifierais de fins, élégants et subtils. » Des caractéristiques révélatrices d’une féminité revendiquée par la chef de cave dans son travail. « Je pense que nous, les femmes, sommes un peu plus sensibles aux odeurs que les hommes. Cela se ressent par exemple dans les choix de parfums… » Un atout mis en avant dans la stratégie de communication de Tsarine. « Un champagne créé comme un parfum », assurent les dirigeants de la maison…

 

Jean-Baptiste Duteurtre

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)