Google+

Dominique Demarville : « 2013, une grande année pour le Chardonnay »

par / 1 octobre 2013 Non classé No Comments

On en parleArticle(s) connexe(s)

Chef de cave de la maison Veuve Clicquot, Dominique Demarville décrypte la vendange 2013. Pour lui, c’est une belle année, comparable à 1988, 1996 et 2008.

Bulles et Millésimes : La vendange 2013 a été assez tardive en Champagne et semble être caractérisée par une récolte très peu homogène. Partagez vous cette analyse ?

Dominique Demarville : Nous sommes sur une année normale en Champagne. Les différentes régions qui composent la Champagne ne sont pas égales devant le déroulé de la campagne végétative et de la maturation. La Champagne est vaste et petite à la fois. Elle est petite en surface avec 33 000 hectares mais vaste dans son étendue géographique. Il y a donc différentes influences au niveau du climat de l’année. Deux aspects ont été perturbateurs : un printemps difficile, très froid et une pluviométrie très inégale d’un secteur à l’autre, notamment en période de maturation des raisins. Il y a donc une hétérogénéité de cette vendange. Le Chardonnay est le cépage de cette année 2013. Il a un degré moyen qui dépasse toutes les espérances. Nous sommes chez Veuve Clicquot à 10,5° avec en plus une belle acidité et de beaux PH. Tout va donc bien sur le Chardonnay. Le Pinot Meunier est plus hétérogène. Les secteurs les plus précoces ont souffert de la pourriture grise. Les secteurs plus tardifs offrent eux de très belles choses dans ce cépage. C’est un peu similaire pour les Pinots Noirs. Il a fallu être patient avec ces raisins-là.

D’une manière générale, je suis tout de même très enthousiaste avec cette vendange. Il y avait de la quantité et donc les gens ont été très vigilants sur le tri des raisins lors de la cueillette. 2013 me semble donc être une belle réussite.

 

Il est difficile de se prononcer avant la dégustation des vins clairs mais cela semble être une année à millésime ?

Nous aurons des vins de très bons niveaux qualitatifs. Sur le papier c’est vraiment très bien lorsque l’on regarde les niveaux de degrés, d’acidité ou de PH. Potentiellement, je pense que nous aurons de quoi faire un millésime. Mais la réponse finale viendra avec les dégustations. C’est clairement pour moi une grande année pour les Chardonnay. Les maisons « typées » Blanc de Blancs et Chardonnay vont donc se régaler. Pour les maisons à Pinot Noir, il y aura de très belles choses. Il y aura enfin de belles surprises avec les Meunier. Je suis donc très enthousiaste. Pour notre maison, la vendange 2013 va nous permettre de mettre en réserve de superbes vins pour le futur de Carte Jaune, l’emblème de Veuve Clicquot.

 

A quelle vendange précédente pouvons nous comparer 2013 ?

Elle se rapproche de 1988, de 1996, de 2008. En terme d’équilibre, nous serons au niveau de ces années-là. C’est de bon augure.

Webmaster

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)