Google+

Au Négresco, luxe à la française rime avec Champagne

par / 7 mars 2014 Non classé No Comments

Le Negresco, le plus célébre hôtel niçois est aussi un haut lieu de consommation du champagne sur la Côte d’Azur. Le chef de son restaurant doublement étoilé, le Chantecler, a d’ailleurs récemment proposé un menu Homard et Champagne.

Si la Promenade des Anglais est l’un des sympboles de la Côte d’Azur, le Negresco fait lui office de phare sur cette promenade et attire tous les regards. Construit dans les années 20, ce cinq étoiles est l’un des symboles du luxe à la française. Les 117 chambres ont toutes été décorées dans un style particulier par la propriétaire des lieux, Jeanne Augier.
Ce symbole du luxe se retrouve également à la table de l’hôtel, le restaurant le Chantecler, doublement étoilé par le Guide Michelin et dirigé par le chef Jean-Denis Rieubland. Ici aussi le champagne est roi. « Il réveille les papilles » glisse malicieusement le cuisinier. Et de reprendre : « Il est idéal pour un mariage avec des produits de la mer d’où l’idée du menu Homard et Champagne récemment proposé. Mais on peut également l’associer à du Bar ou même du caviar, c’est selon l’inspiration ». Le chef aime le champagne et avoue un intérêt particulier pour des associations entre des desserts aux fruits rouges et des Rosé.

Chariot à champagne

Jean-Denis Rieubland n’est pas le seul amateur de champagne. Le sommelier, Lionel Compan est lui un passionné. « Il y a un travail logique avec les marques mais notre travail doit nous permettre de dénicher des champagnes que nous faisons découvrir à notre clientèle. Ces derniers mois, nous avons ainsi proposé des cuvées des maisons Agrapart, de Sousa, Janisson ou Moutard et ses six cépages… » explique le professionnel du vin. Pour lui, l’association idéale gastronomie-champagne s’effectue sur un début de repas mais il va plus loin et aime proposer du veau ou de la volaille avec un Blanc de Noirs.
Côté professionnel, Lionel Compan est un véritable ambassadeur du champagne. Grâce à la mise en place d’un chariot à champagne, les ventes à la coupe ont doublé ces derniers mois. « Il nous permet de présenter à chaque service un millésime, un rosé et une grande cuvée. Aujourd’hui 90% des clients prennent une coupe de champagne à l’apéritif » affirme encore le sommelier.
La cave de la maison recense une cinquantaine de références. Et l’on sent dans cet établissement un véritable amour pour le côté prestigieux et festif du champagne, « un produit qui marque les esprits ».

Jean-Baptiste Duteurtre

Laisser un commentaire

Email (ne sera pas publié)